Conséquences du réchauffement de l'atmosphère

Le réchauffement de l’atmosphère est ce qui nous vient naturellement à l’esprit quand on parle du changement climatique. Mais quelle est réellement la conséquence de ce réchauffement de l’atmosphère ?

Si l’atmosphère se réchauffe ça veut dire qu’on va avoir plus chaud, ça parait assez logique. Mais il y a 2 autres conséquences auxquelles on ne pense pas toujours et que je vais vous exposer.

C'est quoi ces 1,5°C ou 2°C dont on entend parler ?

Déjà il faut comprendre de quelle référence on part quand on parle d’augmentation de température.

La référence c’est l’ère préindustrielle soit les années 1900.

La température moyenne de l’atmosphère terrestre a augmenté de 1°C. C’est la partie grise de la courbe. Ensuite ce sont des hypothèses et des projections.

Evolution de la température mondiale GIEC
Evolution de la température en France

Si on regarde les informations en France, on est même à un peu plus de 1°.
Pourquoi ? Parce que les continents se réchauffent plus vite que les océans. une température moyenne de +1°C sur la terre signifie plus à certains endroits et moins à d’autres.

Alors, d’où viennent les +1.5° ou +2° dont on entend parler ?

Ils viennent de l’accord de Paris signé en 2016 par 195 pays

Par cet accord, ces pays s’engagent à contenir l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et donc de limiter l’élévation de la température à 1,5°C toujours par rapport aux niveaux préindustriels.
C’est donc un objectif que les pays signataires se sont donné, sur lequel on a déjà mangé 1°.

Mais alors que s’est-il passé depuis l’accord de Paris ?

La quantité de gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère n’a pas baissé, donc les accords de Paris n’ont pas servi à grand chose…

Alors pourquoi on veut limiter à 1.5 °C ? Quel est finalement l’impact de l’augmentation de la température de l’atmosphère ? 

Canicules ou vagues de chaleur

La première chose à laquelle on pense quand on parle de réchauffement de l’atmosphère, c’est qu’il fera plus chaud, bah oui c’est quand même d’une logique implacable….

L’augmentation de la température de l’atmosphère a également un impact sur les vagues de chaleur appelées aussi canicule. 

Concrètement qu’est-ce
que cela veut dire pour la France ? Si la température moyenne de l’atmosphère sur Terre augmente de 3 degré, cela signifie une canicule comme celle de 2003 tous les 2 ans (source : la conférence de Christophe Cassou Climatologue au Giec) 

Le cycle de l'eau

Le réchauffement de l’atmosphère aura une conséquence sur le cycle de l’eau. En effet une température plus élevée signifie plus d’évaporation de l’eau, des précipitations différentes et un impact sur l’eau douce. Comme le sujet est assez complexe et ne dépend pas que du réchauffement de l’atmosphère, j’en parle dans cet article.

Un point important relatif à ce sujet, c’est qu’il ne faut pas confondre météo et climat. Le climat est la moyenne de la météo sur une période longue et à échelle planétaire. Par exemple, cet été 2021, on n’a pas eu un été très chaud et on a eu beaucoup de pluie en France. Mais  ce même été on a eu des températures record au Canada avec 50°C. Le climat est un phénomène planétaire que nous ne pouvons pas regarder de notre fenêtre.

Biodiversité terrestre

Il n’y a pas que l’humain qui souffre de températures plus élevées. C’est également le cas des animaux qui eux n’ont pas la climatisation.

En Europe, au cours de la période 1990-2008, le réchauffement correspond à un déplacement des températures vers le nord de 249 km. En 2008, il fallait donc se déplacer en moyenne de 249 km vers le nord depuis un point donné pour trouver des températures équivalentes à celles mesurées 18 ans plus tôt.
Source fondationbiodiversite.fr

Quelles sont les conséquences de cela ? La végétation va avoir du mal à s’adapter. Les animaux quant à eux vont pouvoir se déplacer plus facilement vers le nord mais ce n’est pas si simple s’ils n’ont pas un habitat adapté à cet endroit-là.

La biodiversité, si on n’aime pas particulièrement les animaux, on peut se demander quel est le problème. Mais ce sont la biodiversité des sols, les prédateurs de certaines espèces nuisibles, les pollinisateurs qui nous permettent de manger. Perdre la biodiversité, c’est perdre notre capacité à cultiver et à nous nourrir simplement.

Inversement, le réchauffement de l’atmosphère peut favoriser la prolifération de certaines espèces et même conduire certains moustiques porteurs de maladie à venir en Europe où ils ne venaient pas auparavant.

Nous commençons à sentir les effets du réchauffement de l’atmosphère avec +1 degré par rapport à l’ère préindustrielle. L’accord de Paris parle de limiter le réchauffement à +1.5 ° mais on n’en prend pas le chemin. Nous l’avons vu, chaque degré compte. Si vous voulez agir à votre échelle sur ce qui a de l’impact, vous pouvez aller voir cet article.
Agissons maintenant et partageons la connaissance pour être plus impactant.