Comment décoder les étiquettes en cosmétique ?

Vous trouverez dans cet article les notions de base pour ne pas vous faire avoir par le packaging des cosmétiques du commerce. En effet, il y a souvent des titres accrocheurs qui vous garantissent que le produit à l’intérieur est le plus vert, le plus sain, le plus naturel, bref le meilleur. Mais cela peut être trompeur.

Pour ne pas se faire avoir, le mieux est de savoir décoder la liste des ingrédients.
C’est à cela, et uniquement à cela, que je me fie.
Je vais vous expliquer maintenant comment décoder les étiquettes en cosmétiques.
La liste des ingrédients que je regarde est la liste INCI.

Déjà, c'est quoi la liste INCI ?

Cela signifie : International Nomenclature of Cosmetic Ingredient. C’est tout de suite plus clair, non ^^ ?

C’est la liste normalisée des ingrédients cosmétiques. L’avantage de cette liste, c’est qu’elle est normalisée et doit donc suivre certaines règles. Les ingrédients doivent être indiqués dans l’ordre décroissant de quantité dans le produit (sauf pour les ingrédients inférieurs à 1% qui peuvent être notés à la fin dans n’importe quel ordre).

Parfois, les fabricants notent une liste d’éléments en Français histoire qu’on comprenne ce qu’il y a dedans mais cette liste n’est pas soumise aux même règles. Elle n’est donc pas obligatoirement exhaustive donc les fabricants mettent uniquement les ingrédients vendeurs. Je ne me fie donc pas à cette liste.
La liste des produits est aussi normalisée et c’est ce que nous allons voir maintenant.

Prenons un exemple d'étiquette et analysons la liste INCI

Voici la liste INCI d’un produit cosmétique bio :

Aqua (Water), Argania Spinosa (Kernel) Oil*, Caprylic/Capric Triglyceride, Glyceryl Stearate, Glycerin, Jojoba Esters, Stearic Acid, Squalane, Benzyl Alcohol, Sodium Cocoyl Glutamate, Xanthan Gum, Argania Spinosa (Leaf) Extract, Limonene, Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Oil*, Tocopherol, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Dehydroacetic Acid, Maltodextrin, Parfum (Fragrance), Linalool, Hordeum Vulgare Extract*, Lactic Acid, Cinnamomum Zeylanicum (Bark) Oil*, Cinnamal.

Dans ce produit, l’eau est le composant principal car il est noté en premier – Aqua (water). Rien de nocif là dedans !

Prenons maintenant le 2ème ingrédient : Argania Spinosa (Kernel) Oil.
Il y a 3 parties dans chaque nom d’ingrédient provenant de la nature. C’est normalisé donc applicable à tous les ingrédients provenant de la nature.
Il y a d’abord le nom de l’élément naturel (Argania Spinosa), ensuite le nom de l’élément à partir duquel il a été prélevé (Kernel) et enfin la forme (Oil).

Dans notre exemple : Argania Spinosa veut dire Argan, Kernel veut dire noyau et oil veut dire huile. On sait donc qu’on a de l’huile d’argan (extraite depuis le noyau)

D'autres exemples d'ingrédients provenant de la nature

Je vais vous donner maintenant des exemples pour chaque élément :

Nom de l’élément provenant de la nature
Butyrospermum Parkii = Karité
Olea Europaea =Olive
Rosa Damascena = Rose de Damas
Comme vous pouvez le remarquer, ce mot est le nom latin de la plante. Enfin vos années de latin vont vous paraitre utiles ^^ !
Il se peut que ce nom ne soit pas en latin mais en anglais. Dans ce cas cela signifie que l’ingrédient a été transformé. Il faut donc privilégier les noms latins.

Élément prélevé

Cette fois-ci c’est de l’anglais donc beaucoup plus simple à comprendre :

Flower = fleur

Fruit = fruit (facile celui là !)

Leaf = feuille

Seed = pépin

Forme

C’est toujours de l’anglais :

Oil = huile

Butter = beurre

Powder = poudre

Essential oil = Huile essentielle

Extract = extrait

Quelques infos générales sur la liste INCI

Voici également la liste de perturbateurs endocriniens à proscrire : parabens, phenoxyethanol, methylisothiazolinone.

Il faut éviter le dioxyde de titane sous forme de nano particules. Vous trouverez dans cet article de Cosmebio les informations sur le dioxyde de titane et les nano particules. Il est très complet donc je vous le conseille.

Le linalool est une élément présent naturellement dans les huiles essentielles.

Pour les ingrédients qui ne sont pas issus de la nature, il faut les connaitre. Et comme c’est impossible par coeur, sur le site la vérité sur les cosmétiques vous pourrez entrer le nom de la liste INCI et cela vous dit ce que c’est.

Conclusion

Si vous voulez être tranquille, le mieux est d’utiliser au maximum les ingrédients bruts, comme le beurre de karité pur. C’est très facile de vérifier la composition car il n’y a qu’un ingrédient ^^ !

Vous pouvez aussi choisir des huiles végétales alimentaires et les utiliser comme cosmétique. La règlement sur l’alimentation est plus restrictive que sur la cosmétique donc vous serez tranquilles. Vous pouvez retrouver dans cet article comment choisir votre huile en fonction de votre peau. 

Il y a aussi la possibilité de télécharger des applications qui scannent les codes barres et donnent une note.
Personnellement, je n’aime pas cela car je ne connais pas l’algorithme derrière (qui peut être faux, mal réglé, acheté par des marques, prenant en compte des éléments comme le type de packaging, etc.)

A vous de choisir ce que vous préférez !

Si vous souhaitez découvrir quelle huile végétale correspond à votre peau, je vous propose de rejoindre ma formation gratuite.
En 3 jours, je vous explique quelle huile vous convient et vous explique comment l’intégrer à votre routine visage actuelle pour une transition en douceur.
Un seul ingrédient brut, quoi de plus simple pour contrôler ce que vous mettez sur votre visage ?