12 huiles alimentaires cosmétiques

“Utiliser les huiles alimentaires en cosmétique quelle blague ! Je ne vais quand même pas me mettre de l’huile de tournesol sur la tête !”
C’est une réaction que j’entends souvent.
Pourtant, les huiles alimentaires regorgent de propriétés cosmétiques intéressantes pour tous les types de peau.

Quel est l'intérêt des huiles en cosmétique?

L’huile végétale est le couteau suisse de la cosmétique.
En effet, une même huile végétale a beaucoup de propriétés : l’huile est nourrissante et suivant l’huile choisie, elle peut être également sébo-régulatrice, antioxydante, régénérante, etc.
Une huile végétale apporte donc de nombreux bienfaits pour la peau. 
De plus, l’huile peut s’utiliser pour plusieurs parties du corps comme le visage, les cheveux, les bras, les jambes, etc.
Par conséquent, c’est un élément indispensable en cosmétique.
D’ailleurs, l’huile est très largement utilisée dans la cosmétique traditionnelle, mélangée à d’autres produits, plus ou moins intéressants et plus ou moins toxiques.

Pourquoi utiliser des huiles alimentaires cosmétiques ?

Une huile alimentaire est une huile végétale comme les autres.
Il est intéressant d’utiliser ces huiles alimentaires en cosmétique pour trois raisons : 

La première raison est qu’on maitrise parfaitement ce qu’on s’applique sur la peau. On met un produit destiné à être ingéré, donc qui ne contient pas de produits nocifs si on le choisit bien (comme nous le verrons ensuite)

La deuxième raison est que cela limite les produits qu’on a chez soi en achetant une même bouteille pour la cuisine et la salle de bain, On fait également des économies car acheter une grande bouteille revient moins cher que plusieurs petites (et en plus, ça fait moins de déchets).

La troisième raison est anti-gaspi : si jamais vous vous rendez compte que l’huile ne vous convient finalement pas en utilisation cosmétique, vous pourrez toujours l’utiliser en cuisine. Et cela évite de jeter, ce qui est malheureusement un problème récurrent quand on débute en cosmétique maison.

Comment choisir son huile ?

Il est préférable de prendre une huile bio, vierge et issue de première pression à froid. Cela signifie que l’huile est extraite en broyant les fruits ou les graines de la plante directement dans une presse. L’huile qui s’échappe de la plante est ensuite récupérée. Une huile qui n’est pas issue d’une première pression à froid est issue par des techniques de raffinage. On doit chauffer la plante et ajouter divers solvants. Cependant, certaines huiles ne peuvent pas être obtenues en pression à froid en quantité suffisante. C’est donc mieux de prendre une huile issue de première pression à froid mais si on n’a pas le choix, une huile raffinée n’est pas non plus catastrophique.
La mention “vierge” indique que l’huile n’a reçu aucun traitement chimique ni raffinage. 
Enfin, utiliser une huile bio permet de garantir l’absence de pesticides et donc de produits nocifs.

Il faut faire attention à un point important : si vous achetez une huile au rayon alimentaire, vous pourrez l’utiliser en cosmétique mais le contraire n’est pas forcément vrai ! Si vous achetez une huile au rayon cosmétique, pour peu que, lors de la fabrication, il y ait eu des choses ajoutées (comme des conservateurs ou d’autres produits cosmétiques), elle ne sera pas forcément comestible.
Le mieux est donc d’acheter votre huile cosmétique directement au rayon alimentaire de votre magasin.
Ou si vous achetez en ligne sur un site du type Aroma-Zone, vérifiez que l’huile que vous achetez est de qualité alimentaire si vous voulez l’utiliser en cuisine. 

Quel type d'huile pour quel type de peau ?

Peaux mixtes à grasses

Huile de pépins de raisin ou de noisette

Peaux matures

Huile de sésame, de carthame, de germe de blé, de tournesol, de noix, d'argan ou de chanvre

Peaux sèches

Huile de coco, d'arachide, d'olive ou d'avocat

Si vous vous sentez perdue pour comprendre de quelle huile votre peau a besoin, je vous propose de vous inscrire à ma mini formation gratuite : “3 jours pour mettre en place une routine naturelle visage sans investissement”.
Pendant la formation, voici ce que vous apprendrez : 
– les erreurs de la cosmétique maison et comment les éviter
identifier l’huile végétale qui répond à votre besoin
– comment faire votre transition vers le naturel