3 conséquences du changement climatique sur les océans

Nous l’avons vu, l’augmentation de la concentration en gaz à effet de serre augmente la température des océans.

Si le lien ne vous parait pas évident, c’est normal, je vous invite à aller voir l’épisode précédent pour le comprendre.

Que la température de l’océan augmente, cela peut paraitre anodin mais je vais vous présenter 3 conséquences majeures qui ont un impact direct pour les humains, et je suis sûre que vous n’aurez pas deviné les 3.

Quel est exactement le réchauffement des océans ?

Les océans absorbent 93% de l’énergie en excès sur Terre

Pourquoi cela ?

Parce que les océans couvrent 71% de la surface de la terre, qu’ils ont une profondeur de 4000m en moyenne et que la densité de l’eau est supérieure à celle de l’air.

C’est pour cela que les océans ont une capacité calorifique beaucoup plus grande que celle de l’atmosphère qui elle n’absorbe que 1% de l’énergie en excès sur Terre.

Les océans se réchauffent de l'ordre du dixième de degré en surface

Une augmentation d’un dixième de degré semble bien peu – à peine de quoi rendre nos baignades plus agréables en Belgique. 

Cependant, cette augmentation de température de surface ainsi que celle des profondeurs (plus importante) ont des conséquences importantes.

Conséquence 1 – Biodiversité Marine

L’augmentation de la température de l’océan a un impact direct sur l’habitat naturel de nombreuses espèces de poissons.

1 – C’est le cas du récif corallien que le réchauffement détruit à un rythme record.

2 – Le réchauffement a également un impact sur la dissolution de l’oxygène dans l’eau. En effet, l’eau plus chaude dissout moins facilement l’oxygène. Le réchauffement des eaux de surface va avoir tendance à réduire la quantité d’oxygène envoyée vers les eaux « intermédiaires » un peu plus profondes. Ces eaux privées d’oxygène deviennent inhabitables pour certaines espèces.

Bien sûr, toutes les espèces ne réagissent pas de la même façon. Le réchauffement des océans favorise par exemple le développement de certains agents pathogènes et favorise la prolifération d’algues toxiques. Top !

L’augmentation de la température des océans a aussi une conséquence majeure hors de l’eau.

Conséquence 2 – Cyclones, ouragans et typhons

La première chose à comprendre c’est : Comment se forme un cyclone ?
Pour qu’un cyclone se développe, la température de l’océan doit être supérieure à 26°C dans les 60 premiers mètres pour permettre une évaporation intense et des transferts d’humidité de l’océan vers l’atmosphère.
C’est pour cette raison que les cyclones s’affaiblissent rapidement en pénétrant à l’intérieur des terres, où ils ne sont plus alimentés en eau chaude. 

 

C’est donc la température des océans qui créé les cyclones et qui augmente la vitesse de mouvement des masses d’air. Un réchauffement de l’océan devrait donc donner plus de cyclones (même si honnêtement cela n’a pas été vérifié par les chiffres) et d’une violence plus importante.

Et voici la dernière conséquence à laquelle on ne pense pas souvent.

Conséquence 3 - Augmentation du niveau de l’eau

Le volume d’eau océanique se dilate du fait de l’élévation de la température.
À quantité égale, l’eau chaude occupe un volume supérieur à celui de l’eau froide. Ainsi, sous les effets du surplus de chaleur emmagasiné par les océans le niveau global de la mer augmente.
C’est donc une conséquence importante pour les régions côtières, même si ce n’est pas la seule cause de l’augmentation du niveau de la mer, comme nous le verrons dans un prochain épisode.

En conclusion, l’augmentation de la température des océans a des conséquences sur la biodiversité marine, les cyclones et le niveau de l’eau. Cela peut paraitre encore un peu abstrait surtout si on vit en plein milieu d’un continent.
Mais nous verrons dans un des prochains épisodes de café climat comment cela pourra affecter l’humanité en général.