Huiles essentielles - Interview spécialiste

Comme vous le savez, j’utilise peu les huiles essentielles car je ne suis pas formée sur le sujet. Cependant, je suis consciente des bienfaits que cela peut apporter. C’est pourquoi, j’ai décidé de faire intervenir des expertes sur le sujet pour que nous puissions bénéficier ensemble de leurs conseils.

Aujourd’hui, je reçois Lola Sigogneau qui a une formation de conseillère en aromathérapie, avec une spécialisation pour les femmes enceintes et les enfants, et une autre en cosmétique maison. Lola accompagne les (futures) mamans à prendre soin d’elles et pétiller dans leur quotidien chargé, en apportant de la légèreté grâce au portage physiologique et des rituels de soins personnalisés (aromathérapie et cosmétiques maison).
Lola a accepté de répondre à mes questions pour nous aider à comprendre les huiles essentielles et pour nous donner quelques pistes pour mieux les appréhender.

Lola Sigogneau Huiles essentielles

Quels sont les bienfaits et les dangers des Huiles Essentielles ?

Les Huiles Essentielles (HE) sont des condensés puissants issus des plantes. Elles sont le résultat d’une distillation à la vapeur d’eau et proviennent des fleurs, des feuilles, des écorces, de la résine, des graines voire de la plante entière. Par exemple, l’oranger peut donner trois huiles essentielles différentes :

les fleurs donnent l'HE de Néroli

les feuilles et fruits naissants donnent l'HE de Petit Grain bigarade

le zeste donne l’HE d’Orange douce

Il faut une grande quantité de végétal pour produire de l’huile essentielle: par exemple 100kg de fleurs de lavande pour 1kg d’HE ou encore 3 à 5 tonnes de rose pour 1kg d’HE !
Les huiles essentielles sont composées d’un ensemble de molécules aromatiques qui lui donnent ses propriétés. Ces molécules nous indiquent si on peut prendre les HE par voie orale, par voie cutanée ou en diffusion par exemple. Il est très important de se renseigner avant de les utiliser car elles peuvent être toxiques pour son utilisateur en fonction de la quantité, la durée et la voie d’administration.
Ce sont des produits à utiliser en conscience et avec parcimonie.

Il y a différentes formes de toxicités: photosensibilisantes, neurotoxiques, dermocaustiques, néphrotoxiques, allergisantes…
Voilà pourquoi on préconise, de base, de toujours les diluer dans de l’huile végétale et de les éviter chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans. Je m’adresse pour ma part principalement aux (futures) mamans et à leurs bouts de chou. De nombreuses HE peuvent cependant être utilisées dans ce cas, en prenant les précautions nécessaires.
A partir du moment où on respecte les préconisations, les HE sont incroyables d’efficacité ! On peut les utiliser dans un cadre thérapeutique, cosmétique ou même énergétique. Cela peut aller de la bobologie, aux problèmes de stress récurrents, d’immunité faible, de sommeil en passant par la cicatrisation, les vergetures, la peau grasse, etc.

Les possibilités d’utilisation sont immenses et j’en découvre tous les jours davantage !

Qu'as-tu fait pour apprivoiser les Huiles Essentielles ?

J’ai lu énormément. J’ai acheté des livres, des livres et encore des livres. Je me suis renseignée sur Internet et j’ai pratiqué. J’ai aussi été confrontée à des incohérences entre les diverses sources d’infos. Alors pour commencer, j’ai appliqué des recettes très simples issues de sources sûres.

Progressivement, j’ai eu envie d’essayer de fabriquer des synergies et d’en faire mon métier à plein temps ! C’est là que je me suis formée pour être conseillère en aromathérapie. 

Peux-tu stp nous donner une utilisation concrète d'utilisation d'une huile essentielle en cosmétique ?

En cosmétique, pour des problèmes en profondeur du derme, les huiles essentielles sont à doser à 3% de la préparation maximum. Mais, de façon générale, 1% suffit largement pour tout ce qui est rides, points noirs, pores dilatés etc. Cela peut même être moins.  Cela peut représenter 1 à 2 gouttes dans une noisette de shampoing ou de gel douche par exemple.

Si vous fabriquez une crème pour le visage de 50ml, vous pouvez inclure 4 gouttes d’huile essentielle dans votre préparation :

  • Petit grain bigarade pour les peaux mixtes à grasse (régénérante et régulatrice)
  • Géranium Bourbon pour les teins ternes (tonique et cicatrisante) 
  • Bois de Hô pour les peaux sensibles (régénérante et raffermissante).

Que conseilles-tu aux lectrices qui voudraient utiliser les huiles essentielles au quotidien ?

De venir sur mon blog ou en consultation avec moi ^^ ! Si j’avais fait ça pour commencer, j’aurais gagné beaucoup de temps. 

Il y a également des sites très sûrs sur lesquels on peut trouver toutes sorties d’infos:
https://www.lessentieldejulien.com
https://plante-essentielle.com
https://www.compagnie-des-sens.fr

Je conseillerais aussi de débuter avec quelques huiles essentielles comme celle de Lavande Vraie, de Petit grain Bigarade et de Ravintsara qui permettent déjà d’accompagner une large palette de soins au quotidien!

Merci, Lola d’avoir répondu à mes questions.

Retrouvez l’interview de Véronique Dieudé, herboriste et naturopathe, sur le même sujet.