Aujourd'hui, j'agis pour le climat

Vous allez être fier de vous.
Vos enfants vont être fiers de vous : Vous vous souciez de la planète que vous allez leur laisser.
Mieux, vous allez les guider vers un avenir plus respectueux de l’environnement.

Comment allez vous faire ?
Je vais partager avec vous la méthode que j’ai développée pour mettre en place des actions utiles et durables.

C’est probablement ce qui vous manque si vous vous sentez perdu et que vous ne savez pas par où commencer pour répondre aux enjeux climatiques.

C’est la méthode « détective ». Elle m’a été inspirée par la Famille Zéro Déchet… ainsi que mes détectives préférés : de Sherlock Holmes à Harry Bosch en passant par Eraste Fandorine.

Cette méthode est un vrai levier. Je l’ai découverte au fil de mes pérégrinations pendant 3 ans pour vivre en accord avec mes valeurs. J’ai eu des ratés, je me suis pris des claques mais c’est ce qui m’a permis de retirer l’essence de cette méthode simple pour agir pour le climat.

Détective

Pour que cela fonctionne, vous ne devez pas seulement la comprendre, vous devez l’appliquer.

Cette méthode est celle qui a été utilisée par ceux qui ont réussi à s’engager pour l’écologie et ont eu des résultats, comme la famille Zéro Déchet.
Elle repose du 4 piliers :
1 – Choisir
2 – Analyser
3 – Résoudre
4 – Médiatiser

C’est parti !

Choisir sa cause

Les grands détectives choisissent toujours une affaire qui leur tient à cœur. Celle qui va les tenir éveillés jusqu’à ce qu’elle soit résolue. Derrière le crime, il y a toujours quelque chose qui les révolte.
C’est ce que vous devez faire également : trouver une cause qui vous porte, qui va vous encourager à continuer et qui va vous maintenir en énergie.
Pour cela, il est important d’identifier clairement et précisément votre cause. « Agir pour l’environnement » n’est pas suffisant. C’est trop vaste et vous risquez de vous perdre.

Imaginons que vous vouliez agir contre le changement climatique (car cela va affecter le globe et risque de bouleverser l’équilibre géopolitique que nous connaissons aujourd’hui en Europe). Nous savons que c’est l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre qui provoque ce changement climatique. Nous avons donc un objectif précis : limiter nos émissions de gaz à effet de serre.

En ayant un objectif précis, vous aurez déjà fait un grand pas, mais ce n’est clairement pas suffisant pour agir.

Analyser la scène de crime

On lit tellement de choses sur internet qu’il est difficile de savoir ce qui a le plus d’impact.
On se sent démuni devant la quantité d’actions à mener.
Beaucoup d’actions paraissent irréalisables si on n’habite pas en plein centre-ville ou, au contraire, à la campagne avec un potager prolifique.

La clé est donc de trouver ce sur quoi vous allez pouvoir agir en fonction de votre mode de vie actuel. Et pour identifier cela, il faut analyser la scène de crime comme un grand détective. Même la famille Zéro Déchet l’a fait. Est-ce que vous savez de quoi elle est partie pour agir contre les déchets ? Elle a commencé à analyser sa poubelle. « Ouverture et étalage du contenu de la poubelle dans le jardin. Fallait pas nous chauffer ! »

Pour le changement climatique, nous pouvons faire pareil et nous avons un outil à notre disposition qui fonctionne très bien : le bilan carbone. En faisant notre bilan carbone, nous prenons conscience de nos comportements émetteurs de gaz à effet de serre. Les nôtres et pas ceux du voisin. A partir du moment où on en a connaissance, il est possible d’agir.
Mais il y a un piège dans lequel ne pas tomber.

Résoudre l’affaire

Les grands détectives arrivent à identifier l’indice qui va les mener à la réponse.  Ils sentent quel est le bon chemin à emprunter.

Il ne faut donc pas chercher à appliquer les “100 gestes du parfait petit écolo”. Il y en a trop. Vous lirez probablement les 25 premiers… et finalement vous n’en ferez aucun.

En revanche, voici ce qu’il faut faire : choisissez le plus gros poste de votre bilan carbone et identifiez une action qui permet de réduire ce poste. Une seule. Pas plus. Pas moins (Forcément, sinon vous ne risquez pas d’avancer…). Et vous la mettez en place jusqu’au bout. Cela ne doit pas rester une idée dans votre tête. Vous devez identifier concrètement comment vous allez la mettre en place.

Un exemple. Vous décidez de réduire votre consommation d’essence. Bien. Comment vous faites concrètement ?
– Vous covoiturez avec un collègue ? Ok alors allez jusqu’à vous organiser avec lui sur le long terme.
– Vous allez chercher le pain en vélo ? Ok et s’il pleut, identifiez l’équipement que vous utiliserez. S’il est au fond d’un placard, ressortez-le.
– Vous partez en vacances en train ?  Ok mais réservez vos billets à l’avance pour ne pas être coincé au dernier moment.
Si une action n’est pas détaillée, cela va rester une belle idée et vous vous en voudrez dans quelques mois parce que vous ne l’aurez pas mise en place.

Enfin, vient une dernière étape pour laquelle vous allez commencer par vous dire : qu’est-ce que ça vient faire là-dedans ?  Et pourtant c’est une étape essentielle pour la cause qui nous porte.

Médiatiser

Dans beaucoup de polars, on se retrouve à la fin avec un procès retentissant. Et c’est parfois même le cœur de l’intrigue : comment les médias vont s’emparer d’une affaire et faire plier le procès dans un sens ou dans l’autre.

Quel rapport avec le changement climatique ?

La médiatisation, c’est ce qui permet de donner de l’inspiration et de créer un effet boule de neige. Faire des actions, chacun dans son coin, c’est super, mais l’idéal est d’influencer d’autre personnes. Plus nous serons nombreux à agir, plus nous pourrons démultiplier l’impact positif sur le climat.

Pour cela, vous pourrez raconter à vos amis ce que vous avez changé, vous pourrez partager sur les réseaux sociaux, vous pourrez même vous engager dans une association, si cela vous tente.

La famille Zéro Déchet a choisi d’écrire des livres, des jeux, des illustrations. On est dans le summum de la médiatisation pour notre bien à tous. Respect.

Vous avez donc compris les grandes étapes pour avoir un réel impact sur le changement climatique.

On va maintenant s’assurer que vous fassiez tout cela de façon efficace sans perdre des heures sur le net, à essayer des choses puis à revenir en arrière.

Respire

Il y a quelque chose que nous détestons, c’est perdre du temps.

Pour que vous puissiez obtenir rapidement un plan d’action simple, clair et qui vous correspond, j’ai préparé le programme : « Respire : Maitrisez votre empreinte carbone »

Mon programme fonctionne car :
il part d’abord de vous et de votre mode de vie. Il ne cherche pas à vous coller une liste toute faite.
vous n’êtes pas seul : je vous accompagne personnellement pour vous faire profiter de mon expérience.
les actions sont simples : j’ai testé énormément de solutions en étant maman de 2 enfants en bas âge et travaillant à temps plein. Je déteste les solutions compliquées et je pourrai même vous amener à vous simplifier la vie.
les actions ne demandent pas d’investissement : vous réduirez vos dépenses en adoptant un nouveau mode de vie
nous médiatiserons ensemble : je créerai un visuel pour vos réseaux sociaux et le partagerai aussi sur les miens (avec votre accord)

Vous ferez ainsi partie de ceux qui agissent. Vous montrerez que vous refusez le statu quo. Vous commencerez à construire un monde meilleur pour vous et vos enfants.
Ne rien faire, à l’inverse, c’est accepter la défaite et nier une réalité qu’il faudra un jour affronter. Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas. Nous devrons affronter le regard de nos enfants quand les conséquences de nos actes d’aujourd’hui seront visibles sur le monde de demain.

Grace à ce programme, vous allez pouvoir :
– Comprendre comment votre mode de vie impacte le climat
– Agir simplement pour réduire votre empreinte carbone
– Changer votre mode de vie
– Faire des économies
– Influencer le monde

En pratique, dès votre inscription, vous accédez à une série de vidéos où je vous explique en détail ce que vous allez faire.
Vous m’envoyez les résultats de votre avancement par mail. Je vous aide à clarifier vos actions, je vous en propose de nouvelles, si besoin, en accord avec votre mode de vie.
Vous réalisez l’action sur un mois et nous faisons le bilan ensemble. Si vous avez des difficultés, je serai là pour vous aider à trouver une alternative. Quand l’action est solidement mise en place, je fais le calcul du gain en équivalent carbone réalisé. Je crée un visuel pour partager le résultat que vous avez obtenu. Je vous l’envoie pour que vous puissiez le diffuser sur vos réseaux sociaux et, si vous êtes d’accord, je le diffuse sur les miens.

Si vous vous y mettez dès maintenant, vous pouvez avoir identifié votre principal levier d’action dès ce soir. Vous pourrez en discuter en famille, vous pourrez impliquer vos enfants dans les discussions, vous pourrez être fier de vous et vous épanouir dans l’action.

A tout de suite de l’autre côté, du côté de ceux qui ont décidé d’agir :